Eco-mobilité

pointe-à-pitreLa protection de l'environnement est une préoccupation omniprésente du PDU. Le Plan de Déplacement Urbain de l'agglomération va diminuer les nuisances liées aux déplacements. L'analyse des effets du PDU montre clairement des améliorations à plusieurs niveaux.

La qualité de l'air

Les actions préconisées par le PDU devraient permettre de limiter l'usage de la voiture, et réduire sensiblement les émissions de gaz carboniques. De plus, le renouvellement du matériel roulant de TC se fera avec de véhicules propres.

La consommation énergétique

La consommation énergétique liée aux trafics urbains représente 35% de l'énergie totale consommée, dont 83% sont liés aux déplacements de personnes. Le transport de voyageurs en TC ne représente que 6% de l'énergie consommée totale !

Le potentiel de maîtrise de consommation d'énergie grâce au développement des transports collectifs est donc immense.

Les nuisances sonores

La baisse du trafic routier induit par les actions du PDU aura pour conséquence immédiate une baisse du bruit du à la circulation. Toutes les actions visant à limiter l'usage de l'automobile en centre-ville contribueront à limiter les nuisances sonores.

La consommation d'espace

Les automobiles consomment de l'espace, non seulement pour circuler mais également pour stationner. Le principe d'économie d'espace dédié à l'automobile est recherché dans le PDU. La largeur des voies sera adaptée suivant les besoins, les principes de mutualisations des différents espaces seront développés, afin de garantir une utilisation maximale. Enfin, l'usage de modes de déplacement moins consommateurs d'espace sera privilégié.

 

Le SDA, Schéma d’Accessibilité des Transports

Le Schéma Directeur d’Accessibilité est un outil de programmation opérationnelle de la mise en accessibilité des réseaux de transports en commun en faveur des personnes à mobilité réduite, prévu par la loi du 11 février 2005. Il porte sur une période de 10 ans, soit une mise en accessibilité des établissements recevant du public à l’horizon 2015.

Le Schéma Directeur d’Accessibilité souhaite promouvoir une combinaison de mesures permettant de répondre à tous les types de handicaps (articulation des modes de transport entre eux, aménagements et services d’assistance…).

Rappel règlementaire : Selon la loi de février 2005 pour les transports (service régulier, transport à la personne).

La loi identifie 5 grands types de handicap :

  • Les personnes déficientes motrices, utilisatrice d’un fauteuil roulant.
  • Les personnes ayant des déficiences visuelles, incluant la cécité, les malvoyants
  • Les personnes ayant des déficiences auditives, incluant la surdité et les malentendants.
  • Les personnes ayant des déficiences intellectuelles, incluant les troubles psychiques et mentaux.
  • Les Personnes marchant difficilement.

Le SMT veut rationaliser le transport, le rendre performant pour qu’il soit à la portée de tous.

Le SMT fait donc l’acquisition de 35 bus , avec une capacité de 17 places assises + chauffeur, dont 4 places pour les Personnes à Mobilité Réduite, et un espace réservé au Fauteuil Roulant. (UFR).

Mais aussi un aménagement règlementaire des points d’arrêt, en zone urbaine, périurbaine et en zone rurale.

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.