Projet

Dans le cadre du Plan de Déplacement Urbain, le Syndicat Mixte des Transports assure l’organisation des transports urbain de l’agglomération centre, afin de proposer à la population :

 

1. Créer une offre de transport collectif attractif

Les Actions La Stratégie

Créer un réseau d'agglomération

  • Mettre en place un réseau dès 2010
  • Localiser et aménager les points d'arrêts
  • Renouveler le parc de véhicules

bus-n

Améliorer les performances des Transports collectifs

  • Créer un Transport Collectif en Site Propre (TCSP).

Proposer de nouveaux modes de déplacements

  • Etudier la possibilité de mise en place d'une navette maritime

bateau-m

Définir une politique tarifaire

Mettre en place un système de billettique

Faire des taxis un maillon du service de transport

taxi

Pour améliorer la qualité et la sécurité des déplacements dans l'agglomération, il est impératif de diminuer le trafic automobile et donc de proposer une meilleure offre de Transports Collectifs (TC).

Cela se traduit par la mise en place d'un réseau avec des lignes en site propres (voies exclusivement dédiées au TC) avec des horaires réguliers et des points d'arrêts définis et aménagés.

Ce réseau devra évoluer avec la mise en place des BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) sur les trois axes de l'agglomération. la desserte du reste du territoire sera assurée par des lignes de bus et des transports à la demande pour les secteurs le moins peuplés. La mise en place d'une navette maritime pourrait compléter le réseau terrestre.

Les échanges entre le modes de transports seront facilités grâce à la mise en place de la billetique, d'une tarification simple et de l'aménagement de pôles d'échanges accessibles et accueillants.

carte1

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Favoriser les modes de déplacements doux

Les Actions La Stratégie

Rendre la voirie accessible

  • Elaborer une charte pour des aménagements accessible aux PMR
  • Former les agents concernés
  • Permettre aux PMR de se déplacer librement


Favoriser les cheminements piétons

  • Créer des zones piétonnes et des zones calmes
  • Mettre en place des cheminements reliant les quartiers entre eux ou aux équipements (écoles, commerces)


Engager une politique vélo

  • Mettre en place des itinéraires cyclable continus
  • Etudier l'opportunité d'un service de vélos mutualisés

rue

Encourager l'écomobilité

  • Aider les entreprises à élaborer leur PDE
  • Aider à la mise en place de pédibus
  • Favoriser le covoiturage

Les modes doux comprennent essentiellement le vélo et la marche à pied.

Actuellement le réseau de piste cyclables est quasiment inexistant, la pratique de la marche à pied est rendue difficile par certains trottoirs dégradés et peu confortables avec souvent des véhicules en stationnement.

Ces inconvénients sont encore accrus pour les personnes à mobilité réduites (PMR).

Pourtant encourager les modes de déplacement doux est un levier important pour favoriser l'abandon de la voiture au profit de modes moins polluants.

Il convient donc de créer u vrai partage de la rue entre voitures, piétons et vélos et de favoriser la mise en place de PDE (Plan de Déplacement d'Entreprise) ainsi que l'accompagnement des enfants en "pédibus" ou "vélobus" (groupe d'enfants effectuant les trajets école/domicile à pied ou en vélo conduit par des adultes).

carte2

3. Rendre le système de déplacements clair pour tous

Les Actions La Stratégie

Hiérarchiser le système de déplacement

  • Elaborer une charte de partage de la voirie.
  • Etudier l'opportunité d'un système de régulation du trafic.

Mieux informer

  • Mettre à disposition des outils d'information
  • Créer une centrale d'information
  • Elaborer et mettre en place une signalétique simple pour tous les modes de déplacement : piétons, vélos, TC...

Le système de déplacement est peu lisible actuellement. il est indispensable que les usagers puissent mieux comprendre son organisation.

Cela passe par une hiérarchisation de l'offre de transport et de la voirie, mais aussi par la mise en place d'outils, qu'il s'agisse de supports (plan de réseau, jalonnement, signalétique) ou de prestations telles que peuvent offrir les centrales de mobilité.

4. Hiérarchiser la voirie, organiser les flux et le stationnement

Les Actions La Stratégie

Réorganiser le stationnement

  • Mieux connaître l'offre et les besoins
  • Elargir la zone centrale de stationnement payant
  • Créer une ceinture de parkings en limite de la zone payante desservie par une navette
  • Créer des parcs relais
  • Mettre à jour la signalétique des places de stationnement et particulièrement les emplacements réservés

Hiérarchiser la voirie

Organiser le transport de marchandises en ville

  • Améliorer l'accueil des véhicules de livraison
  • Réglementer le transport de marchandise
  • Envisager un transport maritime
  • Prévoir de aires de stockages pour les remorques à Jarry

Il convient d'aménager le réseau routier existant suivant sa fréquentation qualitative et quantitative. Par exemple, procéder au recalibrage des routes en fonction du trafic ou équiper de trottoirs les portions situées en zone d'habitat, de sorte que la sécurité et la circulation soient améliorés.

En centre ville le problème de stationnement et celui des livraisons de marchandises doivent être pris en compte.

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.